12 conseils pour reconnaître un “faux” avis sur Internet

Crédits : http://www.flickr.com/photos/pagedooley/

Crédits : http://www.flickr.com/photos/pagedooley/

Vinivi.com est un site d’avis francophone qui permet aux internautes de pouvoir se renseigner sur un établissement à l’aide d’avis et commentaires déposés par les voyageurs. Gilles Granger, fondateur de la société, explique comment il est possible d’identifier des « faux avis ».

1. Vérifier les adresses email. Beaucoup de faux avis sont postés par des hôtels qui tentent d’améliorer leur image. Regardez le nom et l’adresse email de la personne. Il arrive que l’adresse email utilisés soit celle de l’établissement en question. Il est aussi possible de trouver des adresses gratuites (telles que Gmail ou Hotmail) ou encore des adresses incohérentes – contentant beaucoup de chiffres ou de lettres aléatoires.

2. Des avis exagérés. Dans la majorité des « vrais » commentaires, les expressions utilisées ont pour objectif d’exprimer la satisfaction ou le mécontentement du voyageur. Néanmoins, une abondance de superlatifs ou de critiques négatives peuvent sembler suspecte. Certains avis, positifs – postés par le propriétaire – ou négatifs – mis en ligne par les concurrents, peuvent contenir des informations très techniques qu’un simple touriste n’aura pas tendance à commenter (comme mentionner le nom d’un fournisseur par exemple). L’usage excessif de points d’exclamation peut aussi être un signe de commentaires frauduleux.

3. Rechercher sur le site internet de l’hôtel. Les personnes payés pour rédiger des avis ont souvent tendance à copier/coller des pans entiers de texte depuis le site de l’hôtel.

4. L’imprécision, lorsqu’un commentaire critique sévèrement un établissement sans pour autant en expliquer les raisons par exemple. Cette pratique peut révéler que la personne n’est pas familière avec l’endroit et n’a donc jamais séjourné dans l’hôtel. Ce genre d’avis est généralement le fait d’hôtels concurrents ou d’anciens clients qui souhaitent se venger.

5. Refus d’engager le dialogue. La grande majorité des plaignants sont ravis de pouvoir discuter de leur problème et demander une indemnisation ou une réparation. Les avis d’une personne qui ne répond pas à la sollicitation d’un hôtelier sur une page de commentaires peuvent être considérés avec prudence.

6. Lorsque la plainte ne correspond pas avec le profil de voyageur. Par exemple, lorsque quelqu’un indiquant qu’il est parti en voyage d’affaires se plaint du manque d’installations pour les familles.

7. Le sarcasme. Les voyageurs prennent généralement leur responsabilité lors d’un dépôt d’avis et le font rarement sur le ton de l’ironie.

8. Le timing. Un client « malheureux » fait généralement part de ses sentiments quelques jours après son voyage. Un avis déposé plusieurs semaines (ou mois) après le prétendu séjour requerra un esprit critique lors de la consultation du commentaire.

9. Jetez un œil aux photos et aux vidéos postées. Si celles-ci semblent manquer de spontanéité et/ou ressemblent à du travail de professionnel, les photos sont suspectes.Dans la plupart des photos accompagnant de « vraies » critiques, celles-ci sont prises dans le but d’identifier l’établissement avec des détails parfois peu flatteurs. Il est donc possible de vérifier si la photo est remise dans son contexte ou pas.

10. Regarder le contexte. Si un avis prend la défense ou semble se justifier vis-à-vis d’un avis négatif précédemment posté, il y a une bonne chance que ce premier ait été mis en avant par la direction de l’établissement.

11. Regarder le nom de l’hôtel. Si le nom de l’établissement concerné est écrit en entier, avec la même référence et capitalisation que dans ses documents de marketing, il s’agit d’un signe que l’hôtel tente de renforcer son image de marque (exemple : hotel ‘Le superbe hotelResort par la chaine YYY).

12. Soyez méfiant vis-à-vis des commentaires radicalement opposés. Si un établissement enregistre généralement des commentaires positifs au sujet de ses installations ou de sa prestation de service, vous devez suspecter les avis ponctuels excessivement critiques.

avis-certifiéIl ne s’agit là, bien sûr, que de conseils et en aucun cas de remèdes miracles. Pour être sûr d’éviter toute déconvenue, vous pouvez, sur Vinivi.com, bénéficier de l’aide des avis certifiés. Vous aurez la l’assurance, avec les avis certifiés, qu’il ne s’agit pas d’une publicité mensongère ni de la part de l’établissement en question, ni d’avis négatifs déposés par des concurrents malveillants.

A propos de l'auteur

Neelesh

Autres articles de

02

05 2011

1 Commentaires Ajouter le vôtre ↓

  1. Sitbon #
    1

    Il est très difficile pour un internaute lambda même avec ces bons conseils de distinguer le vrai du faux avis. De toute manière les vrais avis d’ idiots ou les faux avis d’établissements se valent. Ensuite, cela dépend de la personnalité des individus qui donnent leur avis : sont-ils heureux, bougons, mauvaise foi, jaloux ou honnêtes et qui en décide ? vos avis certifiés c’est un beau début – Voici donc mon « libre avis » de referenceur seo htp://www.referencement-ok.com/